Comment réduire notre consommation d'eau?

 

Comment limiter notre consommation d'eau et protéger son environnement

 

 

Ce n'est un secret pour personne, la qualité de l'eau se dégrade et l'épuration coûte cher. C'est pourquoi, nous devons apprendre à l'économiser, à l'utiliser rationnellement au quotidien. Nous devons également réduire voire arrêter la pollution de nos rivières et donc éviter d'y envoyer solvants, médicaments, pesticides, ou autres polluants.

Quelques chiffres pour se repérer

Dans la cuisine

  • Vaisselle à la main : de 15 litres (remplissage des bacs) à 50 litres (eau courante)
  • Lave-vaisselle : de 25 à 40 litres par lavage (20 à 25 litres pour les plus récents)
  • Lave-linge : de 70 à 120 litres par lessive (40 à 90 litres pour les plus récents)

Dans les toilettes

  • Chasse d'eau : de 6 à 12 litres à chaque utilisation
  • Chasse d'eau double commande : de 3 à 6 litres à chaque utilisation

Dans la salle de bains

  • Toilette au lavabo : 5 litres environ
  • Douche de 4 à 5 minutes : de 60 à 80 litres
  • Bain : de 150 à 200 litres

Dans le jardin

  • Evaporation d'un gazon : 3 à 6 litres d'eau par m2 par jour quand il fait chaud
  • Arrosage du jardin : de 15 à 20 litres par mètre carré
  • Remplissage d'une piscine : de 50 000 à 80 000 litres

 

Consommation en eau

 

La consommation d'eau moyenne par jour et par personne s'établit à 150 litres en moyenne en France et se répartit de la façon suivante :

  • 1,5 litre est consacré pour la boisson (1%)
  • 9 litres pour la boisson (6%)
  • 9 litres pour la voiture, le jardin (6%)
  • 15 litres pour la vaisselle (10%)
  • 18 litres pour le linge (12%)
  • 9 litres pour la voiture, le jardin (6%)
  • 30 litres pour les sanitaires (20%)
  • 59 litres pour les bains et douches
  • 9 litres pour des utilisations diverses (6%) ;

On remarque qu'une eau potable de qualité n'est nécessaire que pour 1% de la consommation.

 

Conseils

Éviter les fuites et les réparer

Tout d'abord, il faut s'attaquer aux fuites dans les canalisations à l'intérieur de la maison et au niveau de la robinetterie et de la chasse d'eau. On estime que 20% de l'eau consommée par un ménage part en fuite ! Un robinet qui fuit goutte à goutte représente une perte de 4 l/heure soit près de 100 € /an (à 2,85 € le m3) ; une chasse d'eau qui fuit, 25 l/heure, soit plus de 624 €/an (2,85 €/m3). Pour déterminer s'il y a des fuites chez vous, il suffit de relever le compteur d'eau le soir avant de se coucher (ne pas faire fonctionner le lave-linge ou le lave-vaisselle cette nuit-là) et de comparer la valeur avec celle du lendemain matin. La différence correspond aux fuites !

Les économies

Économiser l'eau au quotidien est facile et peu contraignant. Il suffit de modifier quelques-unes de nos habitudes. Or, les habitudes se prennent tôt, il est donc nécessaire d'éduquer nos enfants dès le plus jeune âge. Les postes les plus gourmands en eau sont la chasse d'eau, l'hygiène corporelle et la lessive (voir plus haut). C'est donc prioritairement à ceux-là qu'il faut s'attaquer dans notre chasse au gaspillage :

  • en remplaçant le plus souvent possible notre bain par une douche ou en utilisant le lavabo. En effet, un bain consomme de 100 à 150 litres d'eau tandis qu'une douche ne consomme que de 20 à 60 litres ;
  • en ne laissant pas l'eau couler lorsque l'on se brosse les dents et en utilisant un gobelet. Cela permet d'économiser une dizaine de litres ;
  • en ne rinçant pas la vaisselle sous l'eau courante (cela consomme jusqu'à 200 litres d'eau) ;
  • en réduisant le volume d'eau de la chasse de W.C. en plaçant, par exemple, une brique ou une bouteille remplie d'eau dans le réservoir. Il existe également des chasses dont le volume est réglable. Les chasses modernes permettent, en remontant le levier, de ne pas envoyer l'entièreté du réservoir dans la toilette. Enfin, le plus pratique, une chasse munie de deux poussoirs permettant d'évacuer, au choix, 3 ou 6 litres ;
  • en installant un limitateur de débit sur les robinets et les pommes de douche ;
  • l'installation de douches et de robinets munis de mitigeurs thermostatiques, quoique coûteuse, permet, outre le confort et la sécurité, une économie d'eau de 30% (et d'énergie à chauffer l'eau)

Les appareils électroménagers

  • En n'utilisant la machine à lessiver et le lave-vaisselle que lorsqu'ils sont remplis.
  • En remplaçant les vieilles machines à laver et les vieux lave-vaisselle. Les appareils actuels consomment moitié moins d'eau que leurs prédécesseurs, mais certains sont plus économes en eau que d'autres. Il faut donc, avant d'acheter un appareil, consulter les magazines de tests.
  • Dans le magasin, la consommation d'eau est reprise sur l'étiquetage énergétique des appareils. La présence de l'écolabel européen (petite fleur) est également un critère de choix.

En résumé, l'étiquetage énergétique est un étiquetage spécifique aux électroménagers. Il se présente sous forme d'échelle qui va de la lettre A à la lettre G et du vert au rouge. Le A et la couleur verte désignant les appareils les plus économes d'un point de vue énergétique. De plus, l'étiquette reprend d'autres caractéristiques. Dans le cas des lave-linge, l'existence d'un écolabel, le niveau de bruit et la consommation d'eau sont également indiqués.

De toute façon, les économies d'eau et d'énergie (électricité, fuel ou gaz...) sont liées. En ne gaspillant pas d'eau chaude on réalise en plus de fortes économies d'énergie sur cette eau qui n'est pas gaspillée et chauffée. Un appareil économe en eau l'est donc aussi en énergie électrique ou autre.

Au jardin

On peut investir dans une vraie citerne d'eau de pluie qui peut être installée dans le jardin : enterrée ou posée, ou dans la maison. On peut optimiser l'eau d'arrosage en :

  • En arrosant moins souvent mais plus longtemps pour que la terre s'humidifie en profondeur. L'arrosage rotatif par jets alternatifs permet un arrosage "doux" sur une longue période. Mais attention, ce type d'arrosage ne couvre généralement pas l'ensemble du jardin et s'il fonctionne la journée, il y a perte d'eau par évaporation et évapotranspiration des plantes. Les systèmes d'arrosage programmés peuvent fonctionner la nuit : pour un même résultat, la consommation d'eau est plus faible (à condition de ne pas arroser toute la nuit !).
  • En veillant à ce que le sol soit assez meuble et travaillé. Cela permet un arrosage plus efficace. En effet, l'eau ruisselle sur un sol tassé et l'eau du sol s'évapore de façon plus importante :'' un binage vaut deux arrosages''.
  • En recouvrant le sol (paille, tonte de pelouse, des feuilles,...). Cela favorise la rétention de l'eau.
  • En arrosant le soir ou tôt le matin, pour éviter les gaspillages dus à l'évaporation et l'évapotranspiration (rejet de vapeur par les plantes).

Moins polluer l'eau

Limiter notre consommation d'eau, c'est bien, mais il faut surtout veiller à la qualité des eaux que nous rejetons :

  • en ne jetant pas n'importe quoi dans les éviers, baignoires, W.C. ni dans les égouts : restes d'aliments, tampons hygiéniques ou applicateurs, mégots, emballages plastiques doivent aller à la poubelle, tandis que produits de bricolage toxiques et dangereux (white spirit, décapant,...), produits phytopharmaceutiques (herbicides, fongicides,...), médicaments ou huiles de vidange sont des petits déchets chimiques destinés au parc à conteneurs
  • trier vos déchets et faites vous-même votre compost ;
  • placer une crépine (filtre) dans l'évier. Les déchets retenus sont destinés à la poubelle ;
  • il faut également éviter les broyeurs pour éviers : ils ne font qu'augmenter la charge polluante des rivières !
  • ne pas abuser des détergents dérivés des produits pétroliers(produits de vaisselle, de lessive et d'entretien des W.C.,...). En effet, si ces produits nettoient, ils polluent aussi l'environnement. Il faut donc limiter leur consommation en ne dépassant pas les doses indiquées et en préférant des produits biologiques qui protègent l'environnement.
  • utiliser de préférence des produits de composition simple (nettoyant polyvalent plutôt que 36 nettoyants spécifiques), et bien sûr respectueux de l'environnement ;
  • enfin, l'usage de toilettes sèches permet de supprimer la pollution des rivières, via les égouts, par les déjections.

 



Autrement Demain

Société EUROPLUS

+ 33 (0)4 78 69 04 47

contact@europlus.fr

Visite uniquement sur rendez-vous
8h00 à 12h00 et 14h00 à 18h00

Boîte à outils    
Newsletter
Inscrivez-vous gratuitement